Aux Colistiers 2014

fichier pdf Lettre aux colistiers 2014

LETTRE OUVERTE AUX COLISTIERES et COLISTIERS

 

Madame, Monsieur,

Vous allez bientôt, si les électeurs en décident, vous investir dans les affaires municipales, vous allez prendre part aux décisions qui engageront l’avenir de notre commune et  engager votre responsabilité morale dans le projet qui sera conduit. C’est une tâche prenante mais passionnante, dès lors qu’elle est menée à bien et qu’elle vous autorise à exprimer vos capacités. Bravo !

C’était là, il y a 6 ans, notre motivation.

Bravo pour votre engagement, bravo pour ce temps que vous allez maintenant consacrer aux affaires de la commune, et que vous prendrez sur celui auparavant consacré à votre famille, à vos activités personnelles…  L’engagement demande des sacrifices et de l’abnégation. Vous ne vous engagez pas pour votre intérêt personnel ou parce que des promesses vous ont été personnellement faites, mais pour l’intérêt général au bénéfice de toute la collectivité: des enfants, des jeunes, des  sportifs ou non, des musiciens ou non, des personnes âgées….

C’était là, il y a 6 ans, notre intention.

Vous souhaitez œuvrer dans l’intérêt de notre commune… encore BRAVO !!

Nous pensons que beaucoup d’entre vous, présents sur la liste de Denis Lopez  prêtent peu de crédit à ce que nous dénonçons ou publions sur ce blog depuis son ouverture. Vous estimez sans doute qu’il s’agit là d’un règlement de comptes tardif, d’une petite vengeance porteuse d’amertume et de ressentiments entre les conseillers démissionnaires que nous sommes et l’équipe encore en place composée de 12 conseillers (sur le papier), 11 en réalité en lieu et place des 23 du départ. Sachez donc qu’il n’en est rien.

Il y a 6 ans, nous étions comme vous,
motivés mais peu lucides de ce qui nous attendait !

La seule motivation qui nous animait ? L’avenir de notre commune, son cadre de vie et les échanges conviviaux qui y ont toujours existé , quelles que soient les périodes et les équipes en place, et qui ont été mis à mal depuis la mandature actuelle.

Les mêmes causes produisant les mêmes effets,  nous souhaitons vous faire quelques recommandations utiles et vous proposer quelques pistes, si , comme nous ne le souhaitons pas,  la liste de Denis Lopez était majoritaire à l’issue des prochaines élections municipales …

- Les conseils municipaux:

PV et compte rendu: Prenez des notes sur les points importants et la tenue des débats. Lorsque les PV de séances sont adoptés plusieurs mois après, les mémoires sont défaillantes. Les PV doivent rendre compte de ce qui a été effectivement dit, point de place aux commentaires personnels ou autre argutie.  Si vous êtes secrétaire de séance, vous êtes l’acteur de ces compte-rendus. Ne laissez personne vous en déposséder.

Liberté d’expression: Le devoir d’un conseiller est de voter librement et en pleine connaissance de la délibération mise à l’étude. Vous devez avoir tous les documents nécessaires et avoir participé à un travail de commission inhérente à cette délibération. Vous pouvez prendre la parole autant de fois que vous l’estimez si cela est en rapport avec le sujet traité et si des zones d’ombre gênent votre vote.

Ces 6 années ont été marquées par des démissions en cascade (sans un mot de regret de la part du maire), et par un silence résigné des conseillers restants en séance de CM.

Le règlement intérieur: Denis Lopez a mis en place un règlement intérieur alors que rien ne l’y obligeait. D’abord refusé par la Préfecture car trop coercitif, puis amendé, ce règlement intérieur n’avait d’autre fonction que celle de réduire la liberté d’expression des conseillers. Remettez-le en cause.

Voter l’autorisation au maire: A peine élu, sous prétexte de faciliter et de fluidifier sa gestion, Denis Lopez lors du premier Conseil Municipal du 26 mars 2008 (voir délib. IV du  fichier pdf CM du 26 mars 2008  ), a fait voter l’autorisation au maire:

  • d’ester en justice sans réunir le CM: Le maire a entrepris un nombre considérable de procédures judiciaires sans tenir le CM informé en temps réel. Ainsi, il décidait seul.
  •  d’emprunter jusqu’à 150 000,00 € sans réunir le CM.

Afin de garder votre droit de décision, ne donnez pas d’autorisation au maire d’agir sans l’avis du conseil. Vous exercerez ainsi votre mission de conseiller, de contrôle et de régulateur. Ce sont les bases de la transparence…

Les finances:

Suite au décès malheureux de l’adjoint des finances, personne n’a plus occupé ce poste de toute la mandature. Certains conseillers s’y sont essayé… certains  ont depuis démissionné. La commission des finances n’a jamais fonctionné. Un moyen de maintenir une forme d’opacité.

Les commissions:

Mis à part celle du PLU (urbanisme), les commissions n’ont pas fonctionné. Pas de convocation, pas d’ordre du jour, pas de compte-rendu. Si certaines se réunissaient, on ne savait pas quand, ni quels membres y participaient, ni ce qui avait été discuté. Le maire, Président de fait de toutes les commissions comme sa fonction l’y oblige, a entretenu une opacité totale, afin de rester maître absolu des décisions proposées en CM. Les opposants en étaient exclus.

Enfin, si nous ne devions vous donner qu’une seule recommandation, ce serait celle de demander, à votre arrivée, que soit effectué un audit financier. Un moyen pour vous d’être informé(e) de la réalité des finances de la commune avant que d’entreprendre votre rôle, avec la meilleure des intentions et en toute connaissance de cause !

 

elections-municipales2014

Where to locate Cut-rate Ra... |
Editorial Cartoons Water Po... |
Fifacoinskwv |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ON-LINE News channel
| ON-LINE News channel
| Ways to raise your web prod...