GOUVERNANCE et PROBITE

Manipulation

 images

 Pour Denis Lopez, tous les coups semblent permis pour préparer le second tour des municipales.

  • La victimisation

Selon un édito publié hier sur le site Cap2020, (écrit par les colistiers du maire-sortant dans un style pourtant  fort ressemblant à un style bien connu…), Sud-ouest n’a qu’à bien se tenir.

Jusque là, le maire-sortant n’avait jamais eu trop à se plaindre du quotidien régional, qui lui était plutôt favorable comme l’était aussi son correspondant local. Oui mais voilà! Au-dessus du correspondant local, des personnes ont fini, par comprendre à quel point il était difficile d’obtenir les vraies informations, et notamment sur la gestion et les comptes de la commune.

Exemple : le coût de l’école, encore faux dans cet édito.  Nous noterons que depuis pratiquement six mois, quasiment plus aucun article n’est paru sur Pompignac  et plus aucun sur le maire, son bilan, sa campagne, son programme.

Le silence du journal interroge.

images-1

Les récents articles du quotidien ne font bien sûr pas plaisir dès lors qu’il est davantage question de Francis MASSE que de Denis LOPEZ. D’où ce pseudo-droit-de-réponse,  que nous publions ici  Texte envoyé au journal SUD OUEST  , que Denis Lopez dit avoir transmis au journal. Nous doutons qu’il soit publié en l’état, avec cette litanie de misères et supplices  infligés depuis six ans au sieur Lopez (calomnies, dénigrements, agressions, attaques malfaisantes, mensonges etc.. )

Comme pour surenchérir, ce sont les colistiers qui s’indignent d’un tel traitement supporté par un homme fort de tant de qualités, d’engagement, d’honnêteté morale etc…  Où étaient-ils, il y a 6 ans ?

Un paragraphe mérite l’attention:

Contrairement à toutes les accusations mensongères qui ont été proférées, nous avons, durant les 8 mois de cette campagne, échangé, travaillé, construit ensemble un programme sans aucune pression ni aucun excès d’autorité de la part de Denis Lopez.« 

Cela nous rappelle quelque chose, à nous , élus démissionnaires, qui étions dans la même position que les nouveaux colistiers de Denis Lopez aujourd’hui. Effectivement nous avons connu un Denis Lopez conciliant, consensuel et démocrate pendant la campagne électorale, avec un défaut déjà remarqué : le discours indigeste fleuve et soporifique… Mais que nous importait, nous étions portés par l’enthousiasme de pouvoir servir notre commune et ne voyions que le côté positif. C’est une fois aux affaires que les choses ont changé. L’on ne voit pas pourquoi les mêmes causes ne produiraient pas les mêmes effets; c’est d’ailleurs ce que redoutent les nombreux électeurs qui ont compris et qui ont dit STOP au maire actuel, réduisant son électorat de près de 30%!.

134927410174 

Car selon « les colistiers », le mauvais score du maire-sortant ne serait dû qu’à la campagne de dénigrement  faite par  l’opposition. C’est mal lire et écouter Francis MASSE, qui n’a jamais attaqué la personne en tant que telle mais uniquement ses méthodes et son bilan. Alors que le maire-sortant n’hésite pas à agresser Francis MASSE en tant que viticulteur, chef d’entreprise, président de la SAFER etc…donc à titre personnel.

Nous menons une campagne honnête sans dénigrement, sans mensonges en annonçant la réalité des chiffres…. »

images-2

  • La manipulation    

Visiblement le maire-sortant semble en difficulté, au point de ne pas hésiter à écrire directement aux non-votants du premier tour. On trouve aussi un tract « anonyme » distribué dans nos boites aux lettres appelant à voter Denis Lopez et écrit par un « groupe anonyme de citoyens pompignacais ».  Une association se serait-elle créée cette semaine? Pourquoi se cacher pour demander de voter Denis Lopez? Y aurait-il honte à voter pour lui ?  On y retrouve les vieux fantômes des entreprises polluantes et des industries lourdes venant dégrader notre paisible village etc… Honte à la manipulation!

Comme par hasard, ce tract est suivi d’une lettre signée cette fois du candidat, toujours distribuée dans les boites aux lettres des non-votants.Cette missive fait partie du jeu électoral et a le mérite de ne pas être anonyme..

Ce qui l’est moins, c’est la contradiction avec ce qui est énoncé plus haut par « l’équipe CAP2020″, à savoir ne pas dénigrer l’autre.. En effet cette lettre que nous publions ici fichier pdf Courrier Lopez1   fichier pdf courrier Lopez2   porte une série d’attaques personnelles sur Francis MASSE absolument indignes et inacceptables.

  • Les mensonges y abondent, notamment:

A l’entendre il fallait fermer l’agence postale, l’école de musique et revendre le bus communal »

 Francis MASSE a affirmé l’inverse en réunion publique jeudi dernier.

  • Et de dénoncer la SAFER pour :

des spéculations foncières , des exonérations fiscales indues,des activités illégales inadmissibles…

Denis Lopez ne fait que reprendre un article de journal en le détournant de la réalité, en falsifiant les termes , amalgame classique. Il n’y a aucun jugement, aucune mise en examen qui étayent ces accusations gratuites.

Enfin, cerise sur le gâteau, furieux que Francis MASSE entretienne de bonnes relations avec le président de la CDC, il invente un nouvel amalgame: sous prétexte qu’à un moment donné le président de la CDC ait évoqué un rapprochement de Cantons (en l’occurrence Floirac et Créon, ce qui ne s’est d’ailleurs pas fait)  Denis Lopez brandit le spectre de la peur par un raccourci classique, en amalgamant canton et intercommunalité :

le maire de Tresses a demandé le rattachement de sa commune à la CUB, entraînant de ce fait toute la communauté de commune, …, les paysages devenant des lieux d’urbanisation sans limites…Vous, Pompignacais de coeur, dénoncez ces ingérences, pour annexer notre commune à la future Métropole

Voilà comment on manipule l’opinion, en déformant les propos et la réalité pour influencer et apeurer les concitoyens. Ce stratagème de « protectionnat » , de  » faux paternalisme », ne doit pas tromper les électeurs qui doivent comprendre qu’avec ces discours tapageurs, le maire-sortant souhaite surtout garder la main-mise sur son clocher. 

images-3

  •  Pour conclure…

Il y a bien devant nous deux styles, deux hommes, bien différents dans leurs discours,  dans leurs approches , et dans leur méthodes.

D’un coté un homme de pouvoir, autocrate, diviseur, intolérant , non respectueux de son adversaire, et méprisant tout contradicteur. Un homme qui veut toujours se mettre en avant, sourd et aveugle , écrasant tout sur son passage et laissant derrière lui des situations désastreuses. Un homme de lettres et de discours, certes, mais pas un homme de coeur et de raison.

De l’autre un rassembleur, un fédérateur, plaçant l’humain au centre des préoccupations, et qui de surcroît, en tant que chef d’entreprise,  développe de la richesse dans son village en cultivant, en employant, et en contribuant économiquement au développement de sa commune.

 

L’avenir de Pompignac retrouvera la sérénité

avec FRANCIS MASSE.


VOTEZ NOMBREUX POUR

« LA FORCE DU RENOUVEAU »

 

 

images-5

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Mots-clefs :, , ,

Les commentaires sont fermés.

Where to locate Cut-rate Ra... |
Editorial Cartoons Water Po... |
Fifacoinskwv |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ON-LINE News channel
| ON-LINE News channel
| Ways to raise your web prod...