GOUVERNANCE et PROBITE

Une communication tendancieuse…

Nous soumettons à votre réflexion, deux dérapages initiés par Denis Lopez dans sa communication, qu’elle soit électorale ou officielle….

1. Communication électorale:

Vendredi 14 mars, deux colistières de l’équipe du maire sortant, dont une adjointe,  sont allées distribuer un tract Cap 2020 à la sortie de l’école maternelle.  Rien ne serait à reprocher à cette démarche,  si elle avait respecté les règles. La distribution de tract s’est déroulée dans le bâtiment de l’école maternelle. La distribution s’est déroulée dans le hall d’entrée extérieur, (donc dans le bâtiment de l’école), il était donc difficile aux personnes souhaitant les éviter de ne pas être interpelées par les deux candidates.

De plus, cette distribution à contrevenu à la loi. Comme le précise la réponse du ministre de l’éducation nationale (publiée au JO le : 04/01/2011 page : 55) :  « Conformément à l’article L. 511-2 du code de l’éducation, le principe de neutralité, doit être respecté dans l’enceinte des établissements scolaires. C’est pourquoi la distribution de tracts et les opérations de propagande, que leur objet soit politique, commercial ou religieux, y sont interdites. » 

Denis Lopez, si précautionneux du respect des textes par les autres, serait-il, lui,  au-dessus de la loi?

Le tract distribué est, également tendancieux (voir ci-dessous).

tractécole

La dernière phrase indique: 

Cette réforme vous inquiète, trois enseignants au côté de Denis Lopez s’engagent à  veiller à la bonne mise en place de ce nouveau dispositif.

De quels enseignants parle-t-on ? De ceux de l’école maternelle ou primaire ? De ceux engagés sur la liste CAP 2020? 

Nous comprenons l’émotion de certains professeurs des écoles qui se sont sentis quelque peu manipulés en découvrant la conclusion de ce tract… 

Denis Lopez, maniant avec brio la plume et le verbe a sûrement cherché la rhétorique littéraire. Monsieur le professeur-maire-candidat… s’agirait-il ici d’une litote ? ou bien d’une volonté délibérée de tromper vos électeurs ?

2. Communication Officielle:

Denis Lopez, alors maire a  accepté, en janvier 2013, une interview sur le blog « Liberté Scolaire ». Questionné par Anne Coffinier, Présidente de l’association Fondation pour l’école, il a répondu à quelques questions sur un média reconnu pour ses positionnements idéologiques.

http://www.liberte-scolaire.com/?s=lopez

Chacun est libre de ses opinions et de ses engagements  à condition qu’ils s’expriment dans le respect de la différence de l’autre. C’est ce qui fonde la richesse du débat démocratique et permet le « vivre ensemble ». L’inverse sème le trouble et la division !!

Ce n’est pas le sujet de l’interview que nous pointons ici, mais le média qu’à choisi Denis Lopez pour s’y exprimer en tant que MAIRE, donc au nom de tous ses administrés. Le respect des idées de chacun aurait exigé de Denis lopez, Maire de Pompignac, qu’il fasse preuve de réserve et qu’il ne confonde pas ses idées personnelles avec sa charge officielle. Dans l’intérêt de tous !

La liberté de conscience est un principe inaliénable, dès lors qu’il n’engage que la-sienne.

Conclusion: Un maire si précautionneux de la loi, si procédurier …. (pour les autres et si peu pour lui-même), un maire qui, en catimini, communique avec des médias idéologiques….

Chacun appréciera !

Mots-clefs :, , ,

Les commentaires sont fermés.

Where to locate Cut-rate Ra... |
Editorial Cartoons Water Po... |
Fifacoinskwv |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ON-LINE News channel
| ON-LINE News channel
| Ways to raise your web prod...