REUNIONS PUBLIQUES

Réunion publique du 21 mars: programme CAP 2020.

 

images-1

Nous nous devions d’apporter notre éclairage sur le programme du maire-sortant lors de sa dernière réunion avant le premier tour, (même si les résultats de ce premier tour sont désormais connus) .

Ce qui a été dit, lors de cette  réunion publique n’est rien d’autre qu’une partie du programme déjà écrite « Pompignac Cap2020″, récitée par quatre intervenants en plus du maire sortant. Jean Barra s’est cantonné à la technique du diaporama comme pour justifier sa 23eme position sur la liste. Bruno Ravail et Florent Loddo à la tribune, sont restés muets fidèles à leur fonctionnement en conseil municipal pendant ces  6 années passées . Quatre autres nouveaux colistiers ont développé chacun, tout à tour un thème.

Que trouvons-nous donc de nouveau dans ce programme par rapport à ce qui avait été promis en 2008?   Peu de choses en vérité!

Nous avons tout de même noté:

Page 3. Le maire sortant brandit le spectre de l’absorption de Pompignac par Bordeaux-CUB. Cette catastrophe annoncée est bien sûr en grande partie l’œuvre de son ennemi Jean-Pierre Soubie , Président de la CDC Coteaux Bordelais, artisan de cette intégration à venir. La riposte de Denis Lopez: rapprocher Pompignac de la CDC StLoubès ou celle de Créon. « Le travail de rapprochement est déjà engagé » nous dit-il.

Cela nous rappelle bien sûr le   »putsch » de 2008 ( voir notre article ……) où Denis Lopez avait commencé à se discréditer en voulant évincer Jean-Pierre Soubie de la présidence de la CDC avec la suite que l’on connait. Cette fois, certain de son isolement , il cherche d’autres voies, en  effrayant la population, car  craignant surtout de perdre une partie de ses pouvoirs au profit de l’intercommunalité, comme par exemple la maitrise du PLU.

 

Page 16. Réalisation d’un skate-park et d’une piste de mini-cross. Si l’idée est à retenir, l’emplacement prévu (à coté du city-stade) est inapproprié. Il remettrait en cause l’objectif déclaré d’obtenir l’homologation catégorie 5 du terrain d’honneur de football. Voilà donc une contradiction! Pour obtenir cette homologation, le terrain d’honneur doit être entièrement isolé. Sur ce sujet, les textes sont clairs: « Dans une plaine de jeux, le terrain faisant l’objet du classement doit être séparé des autres terrains par une clôture.Il faut assurer que l’enceinte soit entièrement close pour éviter toute intrusion depuis les autres terrains« .

Nous voyons ici, une fois de plus, comment le maire sortant se lance dans de grandes déclarations sans prendre conseil ou avis de personnes compétentes..

Pour le reste ce ne sont que des plats « réchauffés » servis en 2008 et non « consommés »… pourquoi croirions-nous à nouveau à ces belles promesses?

Revenons sur les interventions de la soirée du 23 mars:

1. Les finances

Mr Destruel a lu avec la vitesse d’une tortue au galop l’intégralité des pages 46 à 49 du bilan, sans rajouter de commentaires particuliers. Une seule question dans l’assemblée, lorsque Mr Lopez s’est félicité de pouvoir rembourser en 2014, 400 000 € d’emprunts à court terme et 330 000€ d’emprunt à long terme: Mr Sanchez a démontré que le budget 2014 ne prévoyait que 520 000€ de capital remboursé ( page 33 du document officiel budget M14 pour 2014). Manquait donc quasiment 200 000€. A cela, le maire-sortant a tenté de noyer le poisson. Pari réussi devant une petite moitié de la salle acquise à sa cause.

On voit là encore les tours de passe-passe destinés à rassurer la population sur l’endettement de la commune qui se monte à  9 000 000€  fin 2013 ( page 31 du même budget M14 pour 2014), même si certains remboursements ne débutent qu’en 2014.

Quant au financement des gros investissements (l’école maternelle en particulier), c’est la revente des terrains acquis, pour plus de 5 millions €, qui permettront de rembourser les emprunts au fur et à mesure des ventes des lots. D’après le maire-sortant tous les lots sont retenus (Lannegrand, Clairière de Lauduc, …) , pourquoi en douter?

2. Les impôts locaux

Mme Lafiteau-Boyer a lu l’intégralité des pages 48-49 du bilan concernant les impôts locaux en considérant que ceux-ci ne servaient qu’à financer les intérêts des emprunts, et donc à « maximiser le potentiel d’endettement de la commune ». Comprenne qui pourra…mais tout va pour le mieux… dans le meilleur des mondes… et dans la sérénité la plus complète.

 

3 La station d’épuration

Là encore rien de nouveau, mais la présentation pendant 45 min du fonctionnement d’une station d’épuration.  Rien que ça!  Certes la présentation était agréable mais quel intérêt sur un plan électoral? Complètement hors-sujet!  Mme Deligny pouvait fort bien résumer son intervention en 10mn. En outre, la commande a été passée la semaine dernière a précisé le maire-sortant. Ne pouvait-il pas attendre le résultat des élections avant de prendre tel engagement ? Étions nous à 15 jours prés? Là encore,  il a raisonné comme si sa réélection était une chose entendue et que rien ne pouvait se faire sans lui!

 

4 Le développement durable

Mr Boulet, durant 45 min s’est exprimé sur un sujet encore plus vaporeux… Personne n’est contre l’évidence : agenda 21, tri des déchets, économies d’énergies etc….

Nous attendions des engagements sur des thématiques précises et sur des délais de réalisation. Il n’ y a eu que du bla-bla .

Au passage, la quantité de papier luxueux qu’il a fallu pour l’édition des différentes publications de Denis Lopez et que nous avons trouvées dans nos boites aux lettres, vient en contradiction avec la volonté de s’inscrire dans le développement durable…D’ailleurs même son bulletin de vote n’est pas , contrairement à ce que la loi demande, en papier recyclé, et , ironie du sort, il a commis la bévue de le faire imprimer en quadrichromie, ce qui est interdit aussi par la loi:  

Article R30   Modifié par Décret n°2013-938 du 18 octobre 2013 – art. 15  »Les bulletins doivent être imprimés en une seule couleur sur papier blanc, d’un grammage compris entre 60 et 80 grammes au mètre carré et avoir les formats suivants … »

 

Finalement à 23h15, l’auditoire endormi, même si bien intentionné n’a exprimé aucune envie d’entamer le débat.

Cette soirée s’est inscrite dans la continuité des prestations du maire sortant. Un cours magistral, une relation « Maitre et élèves »  dans le style « cours pédagogiques à l’intention de la population rurale ».

Rien par contre, en terme d’engagements pour un programme.

A noter: 15 colistiers sont restés absents des débats. Peut-être ne fondent-ils aucun espoir de se retrouver autour de la table du conseil.

Au vu des résultats du premier tour celà en prend le chemin….

 

images-2

images-3

 

 

 

 

 

 

 

Mots-clefs :,

5 Réponses à “Réunion publique du 21 mars: programme CAP 2020.”

  1. Le 25 mars 2014 à 15 h 02 min Pompignacaise a répondu avec... #

    Votre analyse est assez étonnante, j’étais présente aussi à cette réunion, et j’ai trouvé fort intéressant la présentation faite concernant la future station d’épuration, aussi bien dans les délais d’instruction des dossiers que dans la partie construction et vie autour de la centrale. Je pense ne pas avoir été la seule à la trouver particulièrement pédagogique à en entendre les personnes autour de moi.
    Sur l’environnement et le développement durable, je trouve louable de lancer des démarches Agenda 21.
    Vous trouvez qu’il manquait d’engagements réels et de délais précis, j’ai pourtant en mémoire un achèvement de la station prévu au 1er semestre 2015. En revanche, j’ai assisté aux réunions publiques pour l’équipe de M. MASSE et je n’ai aucune date, aucun délai, aucune précision sur les actions qui seront concrètement menées (hormis celles pour lesquelles pèse une obligation légale, cf. la station d’épuration). La seule chose qui est dite et également écrite noir sur blanc, c’est que éventuellement cette équipe agira en fonction des audits qui seront réalisés en amont… Concernant l’équipe de M. CLARE, je n’ai aucune vision car je n’ai appris la réunion que par l’affichage sur les panneaux électoraux et n’ai pas pu m’organiser pour y assister.
    Je vous trouve particulièrement injuste dans cette analyse. Au contraire, vous devriez vous féliciter de savoir qu’éventuellement autour de la table du conseil municipal pendant les 6 ans à venir, il y aura des personnes expertes et pédagogues sur des sujets aussi sensibles. Peu importe la liste qui passera, il faut que des personnes comme ça puissent défendre nos intérêts au plus juste !

    • Le 25 mars 2014 à 17 h 12 min ANALYSE DE L'ANALYSE, DE L'ANALYSE, DE L'ANALYSE;;;; a répondu avec... #

      Moi aussi j’étais là…
      Pour ma part, j’ai trouvé que nous avons assisté à des « leçons de choses » comme à l’école…. Souvent, le prof, avait le dos tourné vers les cancres que nous sommes…;;
      Perso, je n’étais pas venu pour apprendre, mais pour assister à une réunion pré-électorale.
      Les chapitres abordés, auraient pu être intéressants. Finances / impôts locaux / Station épuration / Développement durable.
      Mais il manquait, un chapitre. ENDETTEMENT

      Mais, le Directeur des cours, avait l’air satisfait, sourire greffé

      L’équipe de Lopez 2008 qui était là, aussi pour 6 ans, termine juste assez nombreux pour arrivé en fin de mandat…et encore..

      Pourquoi, tant de démissions ?

  2. Le 25 mars 2014 à 16 h 42 min conseiller8 a répondu avec... #

    Chere Madame, Je ne sais pas si vous avez bien lu ce qui est écrit ci-dessus. Il n’est pas dit que les présentations de Mme Deligny et Mr Boulet manquait d’intérêt pédagogique, mais simplement que ce qui a été évoqué était trop long et manquait de pertinence. Ce n’est pas parcequ’un colistier nous fait un cours sur son métier que pour autant c’est un point fort pour l’avenir de Pompignac.
    La réalisation de la station d’épuration , qu’elle soit pilotée par MrMasse ou par Mr Lopez, je pense que l’eau sera bien épurée avant d’arriver à la Laurence. Mr Masse aurait pu faire intervenir Mr Roux (Ingenieur des Eaux et Forêt) qui aurait été encore plus brillant que Mme Deligny, mais quel intérêt?. On sait bien que la station doit etre construite dans les meilleurs délais onc la date annoncée n’a rien d’un exploit.En 2008, c’est Mr Labouree ex-adjoint à l’environnement au moins aussi compétent que Mr Boulet qui nous parlait de l’Agenda21 pour les 6 ans à venir, comme l’a fait Mr Boulet: on a vu ce qu’il en est advenu (parlez-en à l’intéressé si vous le voyez…).Quant à l’équipe Masse ou celle de Clare, vous-etes vous demandé pourquoi ils étaient réticents à annoncer des merveilles: revisiter les comptes administratifs et le budget 2014, si vous en avez les compétences ou faites vous aider si nécessaire. Le problème on ne cesse de vous le répéter mais vous ne voulez pas l’entendre c’est Lopez. Point-barre. Venez à la réunion publique jeudi soir et vous en entendrez encore de bonnes sur lui; mais enlevez vos boules Quies que diable!

  3. Le 25 mars 2014 à 16 h 51 min Pompignacaise a répondu avec... #

    Je suis fort aise d’apprendre qu’il y aura une réunion publique… je n’ai pas encore eu d’information en ce sens.
    Je n’ai ni boules Quies ni œillères, cher Monsieur, et mes compétences ne sont en aucun cas vos affaires. Vos réponse sont toujours agressives et peu constructives. C’est chose aisée de dire qu’il y aurait mieux, mais qu’on n’a rien dans ce sens car ça n’en avait pas d’intérêt. Cela reviendrait-il à dire qu’on ne donne pas de confiture aux cochons, que les électeurs ne sont pas en mesure d’entendre des discours un peu plus poussés ?
    Je ne vous juge pas et je vous demande d’avoir la décence d’en faire autant.
    Si réunion publique, il y a j’y participerai, en espérant que ce ne sera pas un étalage de vieux cadavres sortis du placard, sans quoi cela n’a aucun intérêt, et même si la réunion est moins longue que la dernière de M. LOPEZ, cela me poussera à partir avant la fin. Le linge sale ne se lave pas en public.

  4. Le 25 mars 2014 à 16 h 57 min Conseiller 5 a répondu avec... #

    Pour Pery Mason

    Non! nous ne publierons pas vos commentaires.
    La hargne, la colère…. on peut entendre.
    L’injure ad nominem, les insultes et grossièretés n’ont pas de place ici.
    Oui, notre ligne éditoriale est partisane… nous l’avons déclarée depuis le début. Elle veut conduire à la non réélection de Denis Lopez. Les arguments que nous tentons de développer dans nos articles, à propos de la mandature passée du maire sont eux, le résultat de notre expérience et analyse les plus objectives qui soient.
    Nous ne les partageons pas? Très bien!
    Vous, comme nous méritons le respect.
    Si nos articles vous sont insupportables, ne vous connectez plus!

Where to locate Cut-rate Ra... |
Editorial Cartoons Water Po... |
Fifacoinskwv |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ON-LINE News channel
| ON-LINE News channel
| Ways to raise your web prod...