GOUVERNANCE et PROBITE

Les commissions… ce que Denis Lopez avait dans son sac !!

« Fondés sur le principe de la démocratie représentative, l’organisation et le fonctionnement de la commune reposent principalement sur le maire  et sur une répartition des pouvoirs entre celui-ci et le conseil municipal. Ils reposent aussi sur l’action d’un personnel disposant d’un statut. La commune est également le lieu privilégié de la participation des habitants. » (AMF: Association des Maires de France)

Le conseil municipal est élu pour gérer au mieux la vie de la commune. Bien qu’il soit la seule instance délibérative, ses membres ne peuvent matériellement se pencher en détail sur tout ce qui concerne la commune.

C’est pourquoi, dans toutes les communes désireuses de gérer au mieux ses intérêts  (donc de ses administrés), le maire met en place des petits groupes de travail constitués de conseillers municipaux qui vont s’intéresser de près à tel ou tel sujet en fonction de leurs disponibilités, intérêts ou domaines de compétences. Ce sont les commissions municipales.

 Ce sont sur les travaux préalables ou recommandations de ces commissions que le Maire et son Conseil Municipal peuvent s’appuyer pour prendre les meilleures décisions.

 Certaines de ces commissions sont obligatoires (Finances, P.L.U. , …) alors que d’autres peuvent être créées à tout moment par le conseil municipal en fonction des besoins.

 Elles se réunissent en fonction des événements et des nécessités. En résumé, elles sont les rouages essentiels et indispensables au bon fonctionnement de la Mairie.

Qu’en a-t-il été sous le mandat de Denis Lopez ?

Voyez-ci dessous les commissions telles qu’elles avaient été désignées  en 2008. Dans les faits, certains de ces groupes de travail n’ont que très peu fonctionné (mis à part quelques groupes de travail dont la commission « social »), d’autres ne se sont que très peu voire jamais réunis. Certaines commissions n’ont donc jamais fonctionné en l’état. Pas même celle des finances… c’est dire! Pas de convocation, pas d’ordre du jour, pas de compte rendu…Certaines commissions ont été supprimées par le maire et transformées en « groupe de travail » pour qu’il puisse y inviter qui il voulait ( Développement économique, Environnement …)

MAIRIE DE POMPIGNAC :2008 / 2014

COMMISSIONS ET EQUIPES THEMATIQUES

COMMISSIONS

MEMBRES 2008

MEMBRES 2014

ÉDUCATION, CULTURE, ARTS 

5

S. AURIAC, H. CLARE, H. LAMBERT, V. NICOLAS, A. RBIB)

+VP* adjointe (F.IMMER)

1

A. RBIB

+ VP adjointe (F.IMMER)

SPORTS et LOISIRS 

5

F. LODDO, J. BOUREL, H. CLARE, S. DIDION, G. DUVIGNEAU)

+ VP adjointe (F.IMMER)

1

F. LODDO

+VP adjointe (F. IMMER)

ANIMATION, CÉRÉMONIES, FÊTES

5

G. DUVIGNEAU, J. BOUREL, H. CLARE, S. DIDION, F. LODDO)

+ VP adjointe (F. IMMER)

1

F. LODDO

+ VP adjointe (F.IMMER)

ENVIRONNEMENT

3

S. AURIAC, L. ISAMBART, S. SAINT GIRONS)

+VP adjoint (P. LABOUREE)

1

S. SAINT GIRONS

 +VP adjoint (P. LABOUREE)

DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE

3

P.LABOUREE, S. DIDION, A. RBIB

+ VP adjoint (L.ISAMBART)

1

A RBIB

+VP  adjoint (P. LABOUREE)

SOLIDARITÉ

5

L. DANDRE, L. PONS, H. LAMBERT, B. RAVAIL, J. BOURREL

+VP adjoint (P. LABOUREE)

2

L. PONS, B. RAVAIL

+ VP adjoint (P. LABOUREE)

MARCHES PUBLICS

APPELS OFFRES

3

F. BOURNET, L. ISAMBART,

+ VP adjoint J-L LATASTE

+suppléants P. LABOUREE, G. DUVIGNEAU, A. RBIB

1

VP F. BOURNET

+ suppléantsP. LABOUREE, A. RBIB

FINANCES

5

L.ISAMBART, F. BOURNET, J. FLATRES, J-L LATASTE, J.BOUREL + VP adjoint B. JEUSSEAUME

1

 F. BOURNET

URBANISME

2

 L. ISAMBART, B. RAVAIL

+ VP J.BARRA

1

VP J. BARRA, B. RAVAIL

COMMUNICATION

4

J. BARRA,,L. DANDRE, H. LAMBERT, F. LODDO 

+VP adjoint  L.ISAMBART

1

VP J. BARRA, F. LODDO

VRD/ HYGIÈNE/

SÉCURITÉ

5

F. BOURNET, G. DUVIGNEAU, P. LABOUREE, S. SAINT GIRONS, A. RBIB

+ adjoint J-L LATASTE

4

F. BOURNET, P. LABOUREE, S. SAINT GIRONS, A. RBIB

* VP : vice-président. Le maire étant d’office président de toutes les commissions.

Une fois de plus, si besoin en est, nous prouvons que le Maire, Denis Lopez, se moquait des conseils, des propositions, de l’existence même des conseillers municipaux qui souhaitaient contribuer à éclairer les délibérations des conseils municipaux ou à orienter ses décisions. Ne partageant rien, soucieux d’être entouré de « bénis oui-oui », il a tout fait pour se débarrasser des curieux, des contradicteurs, de tous ceux qui cherchaient à comprendre. Il ne transmettait pas les informations importantes, pratiquant la rétention et préférant l’opacité à la transparence.

Il voulait gouverner seul…. et IL A GOUVERNE SEUL !!

images-3

Les dernières années de la mandature, la situation est ubuesque et certaines commissions ne comptent qu’un seul élu et le maire . Ridicule!!

- Ils ne sont plus que 9 à faire fonctionner 11 commissions ! Et le maire prétend encore qu’il est entouré d’une « vraie » équipe au travail ?

– 9  commissions ne comptent qu’un seul membre. 

- La commission des finances est composée uniquement d’Alain Bournet alors qu’il ne réside plus sur la commune depuis quelque temps.

- Abdel Rbib, toujours silencieux en conseil municipal est membre unique de la commission scolaire et de celle non moins importante du développement économique.

Nous sommes à jeun d’avoir entendu, en séance publique, une seule proposition émanant du travail de ces commissions

Mais pour qui prend-on les électeurs de Pompignac ?

images-2

Mots-clefs :, , , , , ,

6 Réponses à “Les commissions… ce que Denis Lopez avait dans son sac !!”

  1. Le 13 mars 2014 à 14 h 14 min Thibaut Tussé a répondu avec... #

    « il a tout fait pour se débarrasser des curieux, des contradicteurs, de tous ceux qui cherchaient à comprendre”… N’étaient-ce pas des démissions volontaires ????

    Les absents ont toujours tort à ce que l’on dit !

    • Le 13 mars 2014 à 14 h 32 min Conseiller 5 a répondu avec... #

      Le propre d’une démission résulte, me semble-t-il, d’un acte volontaire.
      La question est de savoir pourquoi autant de départs volontaires alors que légitiment élus, ces conseillers voulaient s’investir dans leurs missions.

      Vous pouvez soit ouvrir les yeux et réfléchir au comportement d’un maire qui se félicite, dans la presse, du départs de ces « empêcheurs de tourner en rond », d’un maire qui appelle les gendarmes en plein conseil municipal pour évacuer des opposants ; soit vous interroger sur cette situation inédite d’un conseil municipal devenu peau de chagrin. Et vous parlez de démocratie ?

  2. Le 13 mars 2014 à 14 h 41 min Thibaut Tussé a répondu avec... #

    Quand on s’engage, on va au bout de ses missions.
    Démissionner est cette un acte volontaire, mais connaissez vous beaucoup de personne qui démissionnent d’un poste pour vouloir absolument y revenir par après ?!

    L’enchaînement de ces démissions ressemblent plus à une fronde, à une manipulation médiatique de l’opinion publique qu’à une réelle volonté de quitter la vie politique car cela ne répond pas à ses propres aspirations. Vous ne citez dans les démissions que certains cas qui bizarrement sont souvent candidats aujourd’hui à la Mairie de Pompignac sur l’une ou l’autre des listes… Etrange coïncidence.

    En même temps, et si je ne me trompe pas, je suis en train de parler de démission avec un fonctionnaire.

    • Le 13 mars 2014 à 14 h 57 min conseiller6 a répondu avec... #

      Mais qui manipule ? celui qui dirige seul en endormant le peuple par des promesses, des mensonges, des peurs….. ou ceux qui ne peuvent s’exprimer et stopper un maire dont l’argent qu’il n’a pas lui brûle les doigts ?
      Quelques élus démissionnaires se représentent en effet. Bravo à eux ! La volonté de s’investir dans les affaires de la commune pour le bien vivre ensemble et la volonté de réparer la situation désastreuse, les animent.
      Pensez aussi à lire la rubrique « qui sommes-nous » ; les auteurs de ce blog ne sont pas candidats aux prochaines élections.

  3. Le 13 mars 2014 à 15 h 09 min Thibaut Tussé a répondu avec... #

    Une minorité seulement.

  4. Le 14 mars 2014 à 10 h 03 min Pisteur a répondu avec... #

    Cher Thibaut Tussé
    Il faut savoir se renseigner et savoir pourquoi certains membres du conseil municipal actuel ont démissionné.Il ne faut pas avoir peur d’aller consulter le « pavé » démissions sur ce site et prendre connaissance des lettres de démissions (ces démissionnaires ont osé les publier avec explications à l’appui). L’avez-vous au moins fait ??? J’en doute!!!
    Quand, dans un conseil municipal, sur 23 élus de la même liste, il n’en reste plus que 12 dont une conseillère toujours élue, mais qui n’assiste plus à aucun conseil, ne donne aucune procuration, ne s’engage plus pour la commune, au vrai il ne reste plus que 11 « acteurs » et de plus quasiment muets mais qui engagent l’avenir de la commune.
    Les premières démissions datent du début 2012 puis les autres se sont échelonnées jusqu’à octobre 2013. Ce fut dur pour eux de prendre une telle décision et ce notamment par respect envers les administrés qui leur avaient fait confiance en 2008, ce ne fut pas avec gaieté, j’en suis persuadé et dans leur esprit jamais il n’avait jamais été question de se représenter mais la situation devenant critique et avec des encouragements cette idée a germé.
    De grâce, renseignez-vous, analysez ces années passées et vous aurez une autre opinion.
    Quand vous dites, je cite (copie) : »Quand on s’engage, on va au bout de ses missions.
    Démissionner est cette (?) un acte volontaire, mais connaissez vous beaucoup de personne (S) qui démissionnent d’un poste pour vouloir absolument y revenir par (?) après? »
    sur cette remarque je vous invite également à aller consulter les sites internet et vous serez surpris, vous y trouverez beaucoup d’infos, des personnalités de bords différents, je vous laisse le soin d’y faire des découvertes, ce n’est pas une exclusivité à POMPIGNAC!!!

    Bien à vous,

Where to locate Cut-rate Ra... |
Editorial Cartoons Water Po... |
Fifacoinskwv |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ON-LINE News channel
| ON-LINE News channel
| Ways to raise your web prod...