PROMESSES 2008 NON TENUES

Promesse non tenue : nouveau groupe scolaire

Extrait du programme de Denis Lopez :

« Certes cela pourrait flatter notre orgueil que d’imaginer un groupe scolaire complet flambant neuf, comme le propose la liste concurrente. Or comment financer un tel projet? Une école aux normes nouvelles, coûte 400.000 € par classe. Faisons le compte pour 12 classes.
(NDLR :cela fait 4 800 000€, moins que le coût de l’école maternelle actuelle, qui n’a que 6 classes….)   Faute de pouvoir utiliser une baguette magique, il faut savoir rester raisonnable. Nous n’annoncerons donc pas de grands projets qui ne se réaliseraient pas.

Les autres locaux disponibles du bâtiment Arts et Loisirs rénové seront attribués aux associations qui disposeront ainsi de salles d’activité et de réunion, de bureaux et d’espaces de rangements individualisés, larges et accessibles en permanence, sans obstacles pour y accéder.
(NDLR : promesse non tenue et on va certainement encore  attendre longtemps pour cela….)

Nous notons là une différence de taille entre les programmes : pour la liste concurrente, le projet de Cadouin l’emporte sur tout et représente une priorité absolue ; rien d’autre se ferait avant que ce chantier ne soit achevé, ni école, ni bibliothèque, ni locaux associatifs, ni aménagement du centre…

Le projet dit CALEC, budgétisé à hauteur de 3.000.000 d’€, et pour lequel un tronçon de route inutile de 300.000 € vient d’être construit, absorberait, s’il se réalisait, toutes les ressources de la commune pendant longtemps.
(NDLR : si pour 3 000 000 € toutes les ressources de la commune sont absorbées, qu’en est-il avec le coût actuel de l’école maternelle : 6 000 000€ , tout simplement le double !)

L’école annoncée pendant cette campagne ne se ferait donc pas.

Revenons donc aux réalités et aux options raisonnables.
(NDLR : en termes financiers, le terme ‘raisonnable’ sonne-t-il vraiment juste chez Denis Lopez ?). Car d’autres urgences s’imposent et il faut y répondre.

Il s’agira donc d’une école maternelle de 4 classes et d’un nouveau restaurant scolaire (qui servira pour toute l’école primaire), ce qui est à la portée financière de notre commune, avec les subventions du Conseil Général et d’autres bailleurs de fonds et selon un plan pluriannuel d’investissement.
(NDLR : tiens ! il n’est pas question d’emprunts ? )
Le projet, qui respectera les normes de Haute Qualité Environnementale, sera lancé immédiatement après les élections (NDLR : curieuse notion du timing…) et suivra les étapes régulières qui devront amener à son achèvement dans trois ans. (NDLR : donc en 2011….) »


Commentaire : Nous voyons ici que finalement le programme initial est plutôt bien conçu, attractif et c’est pourquoi nous y avons adhéré, nous, les élus démissionnaires. Le problème tient essentiellement à la gestion du timing, des priorités et bien sûr, non seulement à une mauvaise approche financière et budgétaire, mais surtout à une non maîtrise des dépenses dans la conduite des affaires. (Un bon ( ?) prof de littérature ne fait  pas forcément un bon chef d’entreprise…CQFD)

 

 

Mots-clefs :, ,

16 Réponses à “Promesse non tenue : nouveau groupe scolaire”

  1. Le 14 février 2014 à 16 h 48 min winoma a répondu avec... #

    la salade de promesses 2008 à la sauce attrape voix se continue en 2014 à la sauce attrape candidats;
    La priorité est cette fois-ci un court couvert de tennis pour attraper dans ses filets le président du club et la capitaine d’une équipe féminine;
    Ces personnes ne se privant pas d’annoncer la bonne nouvelle aux licenciés de leur club en utilisant le fichier de leur association, cherchons la probité dans cette démarche.
    Affaire à suivre.

  2. Le 16 février 2014 à 15 h 41 min GIBUS a répondu avec... #

    Bravo ! Monsieur le Président du tennis….

    Si je me réfère au commentaire précédent de winoma

    Est-ce légal d’utiliser le fichier du club, pour soudoyer les adhérents, en faveur de la liste de DL, à laquelle vous appartenez, pour les prochaines élections ???

    Je sais que vous avez dit, que si DL était réélu, en Mars, les travaux de recouvrement d’un court, commenceraient dés Avril (Promesse du Maire-sortant, d’après vos dires)

    Je comprends, votre engagement, et votre attachement à DL, vous semblez être de la même trempe…

    • Le 18 février 2014 à 13 h 13 min WINOMA a répondu avec... #

      Cher GIBUS,
      Vous accablez le président du tennis, ce pauvre homme plein de bonne volonté n’est-il pas plutôt la victime d’un chantage comme d’autres l’ont été avant lui et le sont encore aujourd’hui .
      Ce qui est sûr, c’est qu’une fois tous les 6 ans le maire redécouvre un intérêt pour les sportifs de la commune. Électoralisme oblige.
      Si son souci était le bien être des pratiquants sportifs de la commune, la reconstruction des vestiaires du foot n’aurait pas attendu 5 ans malgré le financement par l’assurance début 2009, les usagers de la salle de sports seraient à l’abri des aléas climatiques, les arts martiaux bénéficieraient des installations promises dans le programme de 2008, la course pédestre annuelle n’aurait pas disparue.
      Malgré ses défaillances ce maire est sans scrupules, il ose encore faire le tour des associations sportives pour connaître leurs attentes.

  3. Le 19 février 2014 à 11 h 04 min POMPIGNAC a répondu avec... #

    Toujours le même galimatias de ce ramassis de minables, qui prétendent n’importe quoi pour nuire aux personnes. Cela s’appelle de la diffamation. Il est déplorable que notre village compte ce genre d’individus, dont on voit la frénétique agitation au moment des élections, alors qu’on ne les voit nulle part où il faut agir et travailler pendant les années qui précèdent.

    • Le 19 février 2014 à 16 h 27 min conseiller6 a répondu avec... #

      Le mépris injurieux que vous portez à vos administrés ne vous grandira pas. Pensez à votre campagne, allons… reprenez-vous !

    • Le 19 février 2014 à 16 h 32 min Blanc Danielle a répondu avec... #

      Je fais parti des « minables ». Je trouve que le gymnase n’est pas digne d’un village comme Pompignac. Et contrairement à ce que vous dites, je me permets d’en parler car j’ai donné cinq heures par semaine sans aucune indemnité aux enfants de la commune. Cela pendant Trente ans.
      Comment pouvez vous être aussi haineux!

      • Le 22 février 2014 à 11 h 19 min POMPIGNAC a répondu avec... #

        Le gymnase laissé par l’ancienne équipe dans un état de ruine a été entièrement réhabilité, avec la réfection de tout le circuit électrique, avec 4 circuits d’éclairage, un pour la compétition, un pour l’entraînement, un pour l’éclairage de base, un pour l’éclairage de sécurité, avec l’installation des alarmes anti-incendie, des alarmes anti-intrusion, avec la mise en place de 8 ouvrants en acier doublé de haute qualité, avec le changement des bardages translucides, avec la pose d’un nouveau sol, anti-humidité et amorti pour le confort des joueurs (en gerflor 9 mm, à la demande expresse de l’ancien président du basket), avec la reconstruction de la chaufferie, pour le chauffage des vestiaires et l’eau chaude sanitaire, qui fonctionne parfaitement, sauf quand les utilisateurs dérèglent les systèmes, avec la pose de chauffages pour les spectateurs dans la grande salle, avec la suppression de pseudo tribune dangereuses, avec les peintures, la pose d’un volet roulant de sécurité à l’entrée, le passage en tarif jaune des installations électriques, l’installation d’une armoire électrique digne de ce nom, le changement des serrures, etc.Les associations utilisant ce gymnase sont extrêmement satisfaites, le tennis, la pala, le handball. Les seules doléances viennent de quelques personnes qui instrumentalisent le club pour des raisons d’intérêt politiques. C’est pas bien joli tout cela !

        • Le 23 février 2014 à 19 h 52 min Blanc Danielle a répondu avec... #

          Il y a confusion entre ce qu’il a fallu refaire après l’incendie et prévoir pour l’homologation du gymnase et l’amélioration concernant la pratique sportive.
          Le confort ce serait: Un robinet d’eau. Le seul point d’eau est dans les wc et les bouteilles ne passent pas dessous. Un espace pour ranger le matériel,actuellement dans le bureau, ce qui empêchera la prise en charge de l’assurance si nécessaire. Ne pas devoir se réfugier dans le couloir entre les toilettes et les douches pour offrir le gouter de fin de match les jours de gel. Ne plus avoir de flaques d’eau, un sol qui gondole du fait des amplitudes de température. Les autres sections sont extrêmement satisfaites!!!! J’en doute! et si c’est le cas c’est qu’elles n’ont pas les mêmes besoins. Pour le tennis la salle n’est qu’un quatrième court. J’ai joué en équipe au tennis, si la pluie interrompait un rencontre nous étions deux à décider d’un autre jour, en basket nous devons tenir compte de vingt joueurs quand la température est trop basse ou le sol mouillé ,et si il y a des arbitres la décision nous échappe. Quand au hand ball qui vient de s’installer il serait bien ingrat de se plaindre. Il a obtenu l’accord de la mairie, alors que les demandes avaient toutes étaient refusées par les maires précédents: salle trop petite. Les statuts constitutifs étaient déposés, le club existait, ensuite on nous a demandé notre avis. Le terrain de hand ball occupe toute la salle,pas de possibilité de mettre assez de bancs, et je ne parle plus de tribune, pour les accompagnateurs. Ou mettre les paniers sur pieds pour les plus jeunes? les ballons des plus petits? le matériel d’entrainement? C’est de la fuite en avant. On ne s’occupe pas de ce qui fonctionne pour l’améliorer, mais on cherche la reconnaissance temporaire de nouvelles disciplines qui seront à leur tour délaissées quand elles se plaindront du froid, de l’humidité…..C’est une erreur qui prouve une méconnaissance du sport collectif.

        • Le 24 février 2014 à 7 h 15 min GIBUS a répondu avec... #

          On t’a reconnu….

    • Le 20 février 2014 à 13 h 40 min WINOMA a répondu avec... #

      Quand un maire en exercice traite ses administrés, y compris ceux qui l’ont installé sur son fauteuil, de ramassis de minables, il perd toute aptitude pour remplir sa fonction.
      Quand ce même maire se fait identifier par le nom de la commune qu’il administre il porte préjudice à l’image de la commune.
      Préservons-nous de ces écarts aux règles les plus élémentaires de la démocratie.

    • Le 20 février 2014 à 16 h 43 min Pisteur a répondu avec... #

      Cher M. POMPIGNAC (qu’il est original de se présenter ainsi) ou cher M. le maire (si j’ai bien reconnu ici votre caractère et votre manière de vous exprimer), à votre place j’aurais choisi le pseudo : DIEU LE MAIRE car Dieu le Père est déjà utilisé ou bien le SEIGNEUR DES AGNEAUX!
      Au sujet des affaires judiciaires, à votre place je ferais profil bas car en effet, n’oubliez pas et avouez le à vos administrés que vous aussi avez été condamné, peut-être pas à de la prison avec sursis mais à amende avec sursis (1000€ jugement de la correctionnelle du 04/03/2010), rejet requête du 13/11/2012 cour administrative d’appel de Bordeaux N° 11BX02709 etc…(dans un article SO il est même précisé que : je cite « les magistrats auraient voulu signifier à M. le maire de ne plus venir encombrer les audiences avec de telles procédures qu’ils ne s’y seraient sans doute pas pris autrement » texte de Dominique RICHARD journaliste à SUD OUEST
      « RAMASSIS DE MINABLES » : M. POMPIGNAC pardon, M…, vous êtes tombé bien bas ou à court d’arguments pour utiliser de tels propos, je ne vous pensais pas aussi méprisable, aussi ignoble, aussi abject, il est fort probable que vos administrés aient honte d’avoir un tel maire tenant de tels propos, il s’agit de calomnie ce qui est grave.
      De grâce, M. POMPIGNAC pardon M…reprenez-vous, vous perdez votre calme, l’ignominie vous gagne, retenez votre ire et prenez des décontractants vous qui prescrivez des lunettes à certains (voir le site : pompignac.net) redevenez modeste et peut-être serez-vous mieux considéré, mais le pouvez-vous?
      Quant à la frénétique agitation de certains de vos administrés, reconnaissez honnêtement que vous avez bien eu besoin d’eux pour faire avancer le village, ne gardez pas le bouquet pour vous seul, ne vous jetez pas tant de fleurs.
      En conclusion : CE NE SONT PAS CEUX QUI SAVENT LE MIEUX QUI ONT LES MEILLEURES CHOSES A DIRE et LES VERITES QU’ON AIME LE MOINS A APPRENDRE SONT CELLES QUE L’ON A LE PLUS D’INTERET A SAVOIR (sagesse et proverbe chinois)
      Je terminerai par : UN BEAU PARLEUR C’EST UN HOMME QUI JONGLE TRES BIEN (J. RENARD)

      • Le 24 février 2014 à 7 h 18 min GIBUS a répondu avec... #

        Je comprends, pourquoi, certains le surnomment L’APICULTEUR…enfumage, endormissement, etc…

  4. Le 19 février 2014 à 23 h 43 min KEJADIRE a répondu avec... #

    Monsieur POMPIGNAC, que tout le monde aura reconnu, parler de  » ramassis de minables », j’appelle ça une injure envers vos administrés. Ce n’est pas de la diffamation, c’est pire!
    Arrêtez de donner des leçons à tout le monde! Vos administrés sont des gens respectables même s’ils ne sont pas d’accord avec vous.
    La frénétique agitation au moment des élections, on l’a voit surtout avec certains candidats sortis d’une « boîte à promesses »…quand le couvercle sera refermé, ils se sentirons bien seuls….
    Quelle tristesse et surtout quel gâchis!

  5. Le 22 février 2014 à 11 h 28 min POMPIGNAC a répondu avec... #

    Comment peut-on dire que les promesses n’ont pas été tenus pour la construction du nouveau groupe scolaire ? Le bâtiment est là et bien là avec la nouvelle école maternelle, le nouveau restaurant scolaire, le nouvel accueil périscolaire, le parking nouveau, la voie nouvelle. On croit rêver. Qu’est ce qui anime ces personnes qui disent le contraire de la réalité, sans crainte du ridicule ?

  6. Le 23 février 2014 à 8 h 57 min habitant deçu a répondu avec... #

    je me renseigne sur les élections et fais le tour des sites des candidats…rien de bien impressionnant ! puis je tombe sur 2 sites celui ci et un autre….et je découvre attérré les propos du maire ou/et d’un certain Pompignac sur les 2 sites ; beaucoup de choses sont dites dans notre village : que l’opposition distille la haine et un climat déletère, lorsque je vois la réaction de Pompignac, je suis effaré, comment peut on traiter des gens de minables simplement parce qu’ ils ont un avis et des projets différents? de quel droit peut on s’abaisser à s’en prendre en politique à des personnes et non plus à des projets et des idées ? comment peut on remettre en cause des chiffres officiels sur l’endettement de la commune ? aujourd’hui je comprends mieux d’où vient ce mauvais climat dans le village…et aujourd’hui, je sais pour qui je ne voterai pas !

    • Le 23 février 2014 à 13 h 30 min KEJADIRE a répondu avec... #

      eh oui monsieur habitant déçu…..espérons que vous vous transformiez en beaucoup d’habitant(e)s déçu(e)s.

Ajouter votre réponse

Where to locate Cut-rate Ra... |
Editorial Cartoons Water Po... |
Fifacoinskwv |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ON-LINE News channel
| ON-LINE News channel
| Ways to raise your web prod...